Pierre
  • Home
  • Blog
  • Eastbourne : le guide de visite de la station balnéaire

Eastbourne est l'archétype de la station balnéaire anglaise. La ville est également le siège social de French Moments Ltd, notre petite entreprise familiale.

Il était donc temps de publier un article de blog afin de vous la présenter sous ses plus beaux atours...

Eastbourne sunset © French Moments

L'heure dorée sur la plage d'Eastbourne © French Moments

Que viennent chercher les touristes à Eastbourne ?

Certainement pas un petit centre médiéval, une belle église gothique et des vestiges d'un château-fort. Car la ville s'est développée assez récemment, à l'époque victorienne (mi-19e siècle) grâce à l'arrivée du chemin de fer.

Mais le moyen-âge n'est pas pour autant inexistant à Eastbourne. La vaste majorité des touristes ignorent qu'il existe un vieil hameau (Old Town)... je vous ferai découvrir ce petit quartier méconnu à la fin de l'article !

Bien sûr, les touristes (londoniens et autres) viennent ici pour la mer !

La Manche vue d'Eastbourne © French Moments

La Manche vue d'Eastbourne. De l'autre côté, la France ! © French Moments

A défaut de plages de sable fin, les vacanciers apprécient la station balnéaire pour son climat ensoleillé, son front de mer et les nombreuses excursions que l'on peut faire à proximité.

Le soleil a rendez-vous avec Eastbourne !

En effet, la ville a la particularité d'être abritée des vents d'ouest par les falaises de craie de Beachy Head. Cela permet à la station balnéaire de bénéficier d’un microclimat qui lui donne pendant l'été des airs de Côte d'Azur. Sans surprise, Eastbourne est réputée être la ville la plus ensoleillée de Grande-Bretagne !

Eastbourne sunset © French Moments

Coucher de soleil sur la plage d'Eastbourne © French Moments

Enfin, la ville est une base idéale pour parcourir les falaises de Beachy Head le matin avant de se prélasser sur la plage l'après-midi.

Préparez votre visite à Eastbourne

Quelques bons plans et conseils pratiques pour organiser votre visite d'Eastbourne (certains liens sont sponsorisés).

Comprendre Eastbourne

Preuve de son attractivité, Eastbourne est une ville dont la population s'accroît considérablement au fil des ans. La population est ainsi passée de 88 000 habitants en 2001 à plus de 104 000 en 2019.

Eastbourne © FrenchMoments

On ne peut pas se perdre à Eastbourne ! © FrenchMoments

Les touristes fréquentent deux parties de la ville :

  • Le centre-ville commercial le long de Terminus Road, entre la gare ferroviaire et Susans Road. La galerie marchande Arndale jouant un rôle commercial moteur.
  • Le front de mer long de cinq kilomètres, célèbre pour ses plages de galets. Il se compose essentiellement d'hôtels victoriens, d'une jetée (Eastbourne Pier), d'un théâtre, d'une galerie d'art contemporain, d'un fort de l'ère napoléonienne et d'un musée militaire.
  • De plus, Old Town est un petit quartier méconnu de la ville comprenant des édifices remontant au moyen-âge.


Les données folles de Eastbourne !

  • La population de la ville atteint plus de 104 000 habitants.
  • 31,4 % de la population d'Eastbourne a moins de 30 ans.
  • 5 460 000 visiteurs chaque année dont 13% étrangers (pré-Covid)
  • Selon le Met Office, Eastbourne est l'endroit le plus ensoleillé du Royaume-Uni.
  • Eastbourne possède le seul hôtel de bord de mer 5* du Royaume-Uni, le Grand Hotel.
  • Claude Debussy a écrit "La Mer" pendant son séjour au Grand Hôtel en 1905.
  • Le kiosque à musique du front de mer est le plus fréquenté du Royaume-Uni.
  • Avec des températures idéales et son sol calcaire, l'East Sussex est un excellent endroit pour produire des vins mousseux de classe mondiale, qui battent souvent le champagne dans les dégustations à l'aveugle.
  • Guillaume le Conquérant a débarqué à Pevensey en 1066, aujourd’hui dans la banlieue de Eastbourne.
  • C’est ici qu’on a construit les premiers hydravions en 1912.
  • Elle fut la première ville à installer des feux de circulation de fabrication britannique en 1931.
  • Sovereign Harbour est le plus grand port de plaisance artificiel d'Europe.
Sovereign Harbour, Eastbourne © French Moments

Sovereign Harbour, le plus grand port de plaisance artificiel d'Europe © French Moments

Un peu d'histoire

Au 18e siècle, Eastbourne se composait de quatre peuplements - East Bourne, South Bourne, Meads et Sea Houses - qui vivaient de l'élevage de moutons et de la pêche.

Eastbourne en 1787. Peinture de John Nixon

Eastbourne en 1787. Peinture de John Nixon

Cependant, à mesure que les bienfaits de la baignade et de l'air marin vivifiant furent reconnus, le potentiel d'Eastbourne en tant que station balnéaire pour les visiteurs s'accrut.

Une visite princière 

Les enfants du roi d’Angleterre George III, les princes Edward et Octavius, ainsi que les princesses Elizabeth et Sophia, y passèrent des vacances en 1780, ce qui ne manqua pas de renforcer son attrait.

Les trois plus jeunes filles du roi George III. Peinture de John Singleton Copley (1785)

Les trois plus jeunes filles du roi George III. Peinture de John Singleton Copley (1785)

Une station pour des gentlemen par des gentlemen

La ville se développa lentement au cours de la première moitié du 19e siècle jusqu'à l’intervention de William Cavendish (1808-1891), comte de Burlington et principal propriétaire terrien local. Le futur duc de Devonshire se lança dans un programme de construction visant à créer une station pour les visiteurs mondains.

William Cavendish, 7e Duc de Devonshire dans les années 1880s.

William Cavendish, 7e Duc de Devonshire dans les années 1880s.

Le comte investit 37 000 livres dans la construction d'une digue et d'une promenade. Aussitôt commença la construction d'élégants immeubles et maisons. Le développement immobilier fut cependant lent… jusqu'à l'arrivée du chemin de fer en 1849 qui rendit la ville plus accessible aux visiteurs.

En 1859, le duc se passa des services de son architecte d'origine, James Berry, et engagea un nouvel agent, Henry Currey, pour établir le plan de ce qui était en fait une nouvelle ville. Une station balnéaire construite "pour des gentlemen par des gentlemen". 

La population de la ville fut multipliée par dix en quarante ans, passant d'environ 3 400 habitants en 1851 à près de 35 000 en 1891.

La cité du paraître

Pour les premiers visiteurs qui passaient une "saison" à Eastbourne, la ville était un lieu où il fallait être vu.

L'un des premiers journaux de la ville s'intitulait "The Eastbourne Gazette and Fashionable Visitors List" (la Gazette d'Eastbourne et la liste des visiteurs à la mode). Tous ceux qui souhaitaient annoncer leur présence étaient répertoriés en première page comme résidents de la semaine !

Une station balnéaire qui attire aussi les mécréants

Avant la Première Guerre mondiale, les travailleurs n'avaient aucun droit légal à des vacances. Cependant, la pratique d'une absence massive et planifiée du travail se développa en Angleterre à partir des années 1880, les gens prenant des vacances non officielles. Les visiteurs affluaient des villes vers les stations balnéaires, aidés par des billets de train bon marché.

C'était un véritable problème pour Eastbourne, qui mettait l'accent sur l’accueil d'une clientèle exclusive appartenant à la classe supérieure. Les touristes des classes inférieures baissaient le niveau - ils n'étaient tout simplement pas désirés.

Comment empêcher les mécréants d'y venir...

Dans les années 1890, le conseil municipal tenta à deux reprises de persuader les compagnies de chemin de fer de ne pas vendre de billets bon marché au départ de Londres afin d'écarter la racaille.

Ces tentatives n'ont pas abouti car elles auraient été illégales.

Il fut également suggéré, mais sans suite, de construire un embranchement vers une gare située à l'est de la ville. L'idée était de tenir les classes inférieures à l'écart des meilleurs quartiers.

Les circonstances changèrent dans les années 1920 et 1930, lorsque des foules immenses ont afflué dans la ville. Toutefois, le besoin de se démarquer des autres demeura imprégné dans la vie de la cité.

Où dormir à Eastbourne ?

Naviguez sur la carte ci-dessous pour trouver un hébergement dans la station balnéaire. Ou sinon cliquez sur ce lien pour une liste générée par Booking.com.

Booking.com

Le front de mer

Eastbourne offre plus de 3 miles de vastes plages de galets

Eastbourne sunset © French Moments

Lumière rasante sur la plage d'Eastbourne © French Moments

La jetée (Eastbourne Pier) marque un changement urbain dans l’histoire du développement du front de mer dans la seconde moitié du 19e siècle :

  • à l'ouest de la jetée se trouvent des hôtels de grande classe
  • à l’est de la jetée, le front de mer comprend des hôtels familiaux modestes et des pensions de famille.

Commençons la visite à l'est par la redoute d'Eastbourne.

La redoute d’Eastbourne (Eastbourne Redoubt)

La redoute d'Eastbourne est un fort de défense côtière circulaire qui se situe à l’est de la jetée à Royal Parade.

Maquette de la redoute d'Eastbourne © Ksimisk - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Maquette de la redoute d'Eastbourne © Ksimisk - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Sa construction date de 1804-1810, pendant les guerres napoléoniennes. Le fort fait partie du dispositif de défense des tours Martello mis en place pour contrer la menace d’invasion de Napoléon.

Véritable caserne, le fort comprenait également un dépôt d’approvisionnement et 10 canons.

Utilisée par les militaires pendant la Première guerre mondiale puis réquisitionnée pendant la Seconde guerre mondiale, la redoute accueille aujourd’hui le plus grand musée militaire du sud-est de l’Angleterre.

Eastbourne Redoubt © Jhsteel - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Eastbourne Redoubt © Jhsteel - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons


La jetée d’Eastbourne (Eastbourne Pier)

Les Anglais sont friands de ces jetées-promenades créées comme lieux de divertissement pour les promeneurs ou les touristes dans les stations balnéaires. Comme à Brighton ou à Bournemouth, la jetée d’Eastbourne ne fait pas exception à la règle et fait partie du paysage local. 

Il s’agit d'un des plus beaux exemples de jetée victorienne et il constitue un point de repère majeur du front de mer d'Eastbourne.

Eastbourne Pier © French Moments

Le Eastbourne Pier, point de repère du front de mer © French Moments

La jetée : frontière physique et sociale

À la fin de l'ère victorienne, ce point du front de mer d'Eastbourne constituait effectivement une frontière, à la fois physique et sociale.

Les belles villas et terrasses conçues pour les visiteurs à la mode se trouvaient à l'ouest de la jetée.

À l'est se trouvaient les maisons des pêcheurs, des commerçants, des artisans et du personnel domestique qui contribuaient à assurer le confort de ceux qui profitaient des charmes raffinés de la station balnéaire.

Eastbourne sea front © French Moments

Le Queens Hotel et l'est du front de mer d'Eastbourne © French Moments

"Jamais à l'est de la jetée, ma chère !"

On racontait que si une dame demandait conseil sur le meilleur endroit où se loger pour un séjour à Eastbourne, la réponse du visiteur expérimenté était : "Jamais à l'est de la jetée, ma chère".

Une villa romaine cachée à l'entrée de la jetée

L'histoire de cette partie de la promenade remonte à bien plus loin que la construction de la jetée et de l'imposant Queens Hotel.

Peu de gens savent que sous la chaussée en face de la jetée se trouvent les vestiges d'une villa romaine datant du début de l'occupation romaine de la Grande-Bretagne. 

Une chaussée et des bains romains ont été découverts lors de travaux d'excavation en 1717, puis en 1841.

Eastbourne Pier © French Moments

L'entrée du Eastbourne Pier. C'est ici que furent trouvé les vestiges d'une villa romaine © French Moments

Dimension de la jetée

La jetée fait 300 mètres de long et est construite sur des pilotis de bois, qui reposent en coupelles sur le fond marin, permettant à l'ensemble de la structure de bouger par gros temps.

Eastbourne Pier © French Moments

Flânerie dans la jetée d'Eastbourne © French Moments

Un complexe de loisirs

Le Pier est un complexe de loisirs. Elle dispose d'une petite variété de magasins, de cafés et de restaurants, d’un salon de thé victorien et d’une boîte de nuit… sans oublier les machines à sous dans les salles de jeu !

Elle offre de belles vues sur la Manche et le front de mer.

Eastbourne Pier © French Moments

La vue sur la station balnéaire depuis le bout de la jetée © French Moments

La jetée d'Eastbourne a été inaugurée en 1870 par Lord Edward Cavendish, soit deux ans avant son achèvement.

Des liaisons maritimes avec la France depuis la jetée !

Des bateaux à aubes exploités par P et A Campbell faisaient des excursions à partir de la jetée le long de la côte sud et à travers la Manche jusqu'à Boulogne-sur-Mer.

Le service dura de 1906 jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale. Ces voyages ont repris après la guerre, mais les bateaux à aubes furent progressivement retirés du service. En 1957, la dernière saison fut assurée par le navire à moteur "Crested Eagle".

L’incendie du Eastbourne Pier de 2014

La jetée a subi un incendie le 30 juillet 2014 qui a ravagé une grande partie du bâtiment central en forme de dôme.

Eastbourne Pier on fire 30 July 2014 © Rowan Stanfield - licence [CC BY 2.0] from Wikimedia Commons

L'incendie du Eastbourne Pier le 30 juillet 2014 © Rowan Stanfield - licence [CC BY 2.0] from Wikimedia Commons

Le service d'incendie et de secours de l'East Sussex a déployé jusqu'à 80 agents pour lutter contre l'incendie, qui aurait pris naissance dans les boiseries des murs de la salle de jeux.

Après avoir combattu le feu toute la nuit, les pompiers ont éliminé les principaux points chauds et sauvé les deux tiers de la jetée.

Le pavillon extérieur n'a pas été touché par le feu, qui s'est déclaré deux semaines avant le plus grand événement touristique du front de mer d'Eastbourne, le spectacle aérien Airbourne.


Grand Parade

Grand Parade est l'avenue de front de mer qui relie la jetée à la Wish Tower en passant par le kiosque à musique. Pendant la saison estivale, l'avenue animée prend des airs de Côte d'Azur avec sa végétation presque méditerranéenne !

Grand Parade of Eastbourne © French Moments

Arrangements floraux sur Grand Parade © French Moments

L'axe routier est doublé en contrebas par la Eastbourne Parade qui longe la plage de galets.

Eastbourne Parade © French Moments

L'allée de l'Eastbourne Parade longe la plage vers l'ouest de la station balnéaire © French Moments

Eastbourne Pier © French Moments

Eastbourne Parade © French Moments


Le kiosque à musique (bandstand)

Le kiosque à musique actuel date de 1935. Sa construction faisait partie des principaux aménagements du front de mer.

Il est unique dans le pays avec son design néo-grec de forme semi-circulaire et son dôme bleu.

Le kiosque est entourée d’une longue colonnade revêtue de faïence de différentes couleurs. Les colonnes sont d'ordre toscan et composite.

Eastbourne Bandstand © French Moments

Le kiosque à musique d'Eastbourne © French Moments

Un complexe unique en Angleterre

Le complexe comporte une arène principale, des balcons intermédiaires et supérieurs et peut accueillir 1 400 personnes.

Ainsi, le kiosque à musique est aujourd’hui le plus fréquenté du Royaume-Uni. Il offre une variété de divertissements musicaux en direct avec plus de 140 événements chaque année, des spectacles d'hommage aux concerts, du feu d'artifice en passant par les divertissements pour enfants.

Le souvenir du Titanic

En face du kiosque à musique, dans l'arène principale, se trouve une plaque commémorative à la mémoire du musicien local, John Wesley Woodward. Ce dernier faisant partie du groupe de musique qui jouait sur le Titanic lorsqu'il coula le 15 avril 1912.


La Wish Tower

Construite en 1806, la Wish Tower est contemporaine des deux autres tours Martello d'Eastbourne et du fort de la Redoute.

Il s'agit d'une tour circulaire avec des murs revêtus de ciment de 2,4 m d'épaisseur et une entrée surélevée.

Le robuste fort avait pour rôle de défendre les alentours contre les invasions napoléoniennes. Heureusement, il n'a jamais été utilisé dans un conflit contre Napoléon, ni pendant les deux guerres mondiales.

La tour a été renforcée pendant la Seconde Guerre mondiale par l'ajout d'un poste de guet en saillie.

Wish Tower, Eastbourne © French Moments

La Wish Tower © French Moments

Le Jardin de la paix (Peace Garden)

Ce paisible recoin circulaire se trouve dans ce qui était autrefois les douves de la Wish Tower.

Eastbourne a subi de graves bombardements aériens pendant la Seconde Guerre mondiale. La plaque du mémorial civil de la guerre énumère les noms de ceux qui ont perdu la vie.

Peace Garden, Eastbourne © French Moments

La plaque du mémorial civil de la Seconde guerre mondiale dans le jardin de la paix © French Moments

Le jardin est un endroit reposant où l'on peut apprécier l'exposition florale et la végétation méditerranéenne.

Peace Garden, Eastbourne © French Moments

Le jardin de la paix (Peace Garden) © French Moments

La Wish Tower se dresse au sommet d'une éminence : Wishtower Slopes. On y découvre une belle vue sur le front de mer et l'Eastbourne Pier.

Wishtower slopes, Eastbourne © French Moments

La vue sur le front de mer depuis Wishtower slopes © French Moments

Wishtower slopes, Eastbourne © French Moments

Végétation luxuriante à Wishtower slopes © French Moments

Tout à côté se trouve le Bistrot Pierre avec sa vue magnifique sur la mer. Oui, un court instant, on se croirait sur la Côte d'Azur !

Bistrot Pierre, Eastbourne © French Moments

Le Bistrot Pierre surplombant la mer © French Moments

Les pelouses de Western Lawns accueillent une grande roue à la belle saison, contribuant à l'atmosphère festive d'Eastbourne.

La plage d'Eastbourne © French Moments

La plage d'Eastbourne à l'ouest de la jetée : le kiosque à musique, la butte de Wishtower slopes, la Wish Tower et la grande roue. En arrière-plan, les collines de Beachy Head © French Moments


Meads et Holywell Retreat

Le quartier à l’ouest de la Wish Tower porte le nom de Meads. Il s’agit d’un quartier cossu et verdoyant dans lequel se trouve des maisons et immeubles de standing. Tout au bout de l’avenue King Edwards’ Parade se trouve Holywell Retreat.

L’emplacement doit son nom à l’ancien hameau de pêcheurs de Holywell. Celui-ci était situé près de la falaise, sur une corniche à environ 400 mètres au sud-ouest du jardin public connu sous le nom de Holywell Retreat.

Abrité par les South Downs qui se jettent dans la mer, l’endroit est agrémenté d’un café apprécié par les résidents, de cabines et de chalets de plage. 

Cette section du littoral offre des piscines rocheuses à marée basse, de jolis jardins italiens et des vues sur les spectaculaires falaises de craie de Beachy Head. 

Holywell, Eastbourne © French Moments

La vue depuis la falaise d'Holywell © French Moments

Holywell Retreat: un lieu de tournage

Holywell et la plage de galets environnante ont servi de scène à des films et séries télévisées : EastEnders de la BBC, Miss Marple, ainsi que dans le clip de Phill Collins "You'll be in my Heart".

Holywell, Eastbourne © French Moments

Descente sur la plage d'Holywell © French Moments

Seafront of Eastbourne © French Moments

Sur la plage à Eastbourne © French Moments


La ville commerçante

Le centre-ville commerçant de Eastbourne n'est pas particulièrement intéressant pour les touristes - à moins que vous ne soyez attirés par le shopping !

Quelques endroits méritent une petite mention...

La gare ferroviaire

Tout voyageur arrivant à Eastbourne par le train se doit d'observer la gare de l'extérieur.

Contrairement à d'autres villes anglaises où l'édifice originel a été malheureusement détruit pour laisser place à un bâtiment moderne hideux, Eastbourne a su préserver sa gare du 19e siècle.

Le terminus ferroviaire en briques jaunes de 1861 comprend un toit de style pavillon français, ainsi que divers éléments de style médiéval.

La gare est dominée par une tour d'horloge avec un toit pyramidal abrupt dressée à la jonction des deux rues principales. Les auvents vitrés sont d'origine.

La gare ferroviaire d'Eastbourne © French Moments

La gare ferroviaire d'Eastbourne © French Moments


Les rues pittoresques de la ville victorienne

De par l'architecture des façades, certaines rues de la ville raconte l'histoire victorienne d'Eastbourne : façades néo-gothiques de briques rouges, bow-windows de style Régence, immeubles en stuc de style italianisant...

Façades à Eastbourne © French Moments

Façades à Eastbourne © French Moments

Façades de Wilmington Square à Eastbourne © French Moments

Wilmington Square © French Moments

Mansion Hotel à Eastbourne © French Moments

Mansion Hotel © French Moments

Eastbourne Heritage Centre © French Moments

Eastbourne Heritage Centre, Compton St. © French Moments

Devonshire Park Theatre, Eastbourne © French Moments

Devonshire Park Theatre © French Moments

Ne manquez pas de flâner le long des rues suivantes pour vous en apercevoir :

  • Grove Road
  • South Street
  • Seaside Road
  • Devonshire Place
  • Howard Square

A South Street et Seaside Road, on peut admirer une rangée de façades composées de boutiques aux pignons élaborés (et malheureusement en piteux état à Seaside Rd).

Il s’agit du style normand shavien ("Norman Shavian-style”) du nom de Richard Norman Shaw (1831-1912), qui est considéré comme l'un des plus grands architectes britanniques.

Façades à South Street, Eastbourne © French Moments

Façades à South Street © French Moments


Le quartier de Old Town

Eastbourne est née de la fusion de quatre hameaux agricoles à l’époque victorienne. 

Le principal village était Bourne (connu plus tard sous le nom de Old Town), où se trouve l'église paroissiale de St. Mary the Virgin et un ensemble de bâtiments datant de l'époque médiévale au 18e siècle. 

Old Town : la vieille ville d'Eastbourne méconnue

Le quartier dénommé “Old Town” (vieille ville) est le plus ancien village d’Eastbourne.

Il est largement méconnu des touristes qui viennent surtout profiter du front de mer et des plages de galets.

La Old Town se situe au nord-ouest du cœur de la ville, le long de High Street et à l’emplacement du supermarché Waitrose d’Eastbourne.

Il n’est pas bien grand et vous n’aurez pas besoin d’y passer des heures !

Dans la Old Town de Eastbourne © French Moments

Dans la Old Town de Eastbourne © French Moments

Notons toutefois les édifices les plus intéressants :

St. Mary the Virgin’s church (église de la Vierge Sainte-Marie)

L'ancienne église paroissiale remonte au 12e siècle et fut achevée en 1500.

La restauration de 1851 n'a pas changé grand-chose à l'aspect extérieur : un large bâtiment en pierre de taille et silex avec une haute tour ouest carrée et crénelée en grès.

Church of St. Mary the Virgin © French Moments

L'église St. Mary the Virgin vue de High Street © French Moments

Church of St. Mary the Virgin © French Moments

La tour-porche de l'église © French Moments

Les arcades à quatre baies avec des motifs de piliers alternés datent du début du 13e siècle. Quelques éléments d’origine normande subsistent également à l'intérieur.

Eglise St. Mary the Virgin © French Moments

La nef de l'église St. Mary the Virgin © French Moments

Les cloisons en chêne de la chapelle sud datent des années 1315-50 et comptent parmi les plus splendides du sud de l'Angleterre.

St. Mary the Virgin Church in the old town © French Moments

Chapelle de l'église St. Mary the Virgin © French Moments

Un vieux cimetière entoure l'église.

Church of St. Mary the Virgin © French Moments

Le vieux cimetière de l'église paroissiale © French Moments

Dans le vieux cimetière de l'église de la Old Town de Eastbourne © French Moments

Dans le vieux cimetière de l'église de la Old Town de Eastbourne © French Moments


Old Parsonage Barn (Grange du vieux presbytère)

La grange se trouve sur le terrain de l’ancien presbytère, et était à l'origine associée à celui-ci.

De nouvelles fenêtres ont été insérées et un garage a été construit dans l'élévation est, mais la structure et l'apparence sont en grande partie du 16e siècle : la charpente en bois d'origine subsiste, et l'étage supérieur est en encorbellement.

La grange de l'ancien presbytère © French Moments

La grange de l'ancien presbytère © French Moments

Le vieux presbytère © French Moments

Le vieux presbytère © French Moments


Lamb Inn (Auberge de l’Agneau)

Cette auberge du 16e siècle conserve des éléments médiévaux dont l'étage supérieur à meneaux, la porte principale et un soubassement voûté avec des poutres d'origine au plafond. Le toit est en tuiles.

L'auberge "Lamb Inn" © French Moments

L'auberge "Lamb Inn" © French Moments


Pilgrims House (Maison des Pèlerins)

(4 Borough Lane)

Cette maison à pans de bois dont l’étage supérieur est en encorbellement était à l'origine deux bâtiments distincts. Ses origines remontent au 12e siècle.

Pilgrims House aurait été construite par les moines du prieuré de Lewes comme une auberge le long de l'ancienne route qui suivait la côte sud de l'Angleterre.

Pilgrims House © French Moments

Pilgrims House © French Moments

Les séjours de Dickens

Remarquez la plaque bleue sur la maison qui indique que Charles Dickens y a fait plusieurs séjours dans les années 1830 pour s’échapper de Londres.

Elle était louée pendant plusieurs étés par l'artiste victorien Augustus Egg, un ami proche de Dickens.

On raconte qu’il existe des passages souterrains secrets qui relient Pilgrims House à l'église paroissiale St. Mary et à l'auberge Lamb Inn.


Gildredge Manor House

Le manoir de Gildredge a été considérablement et fréquemment remodelé depuis le 17e siècle. Il conserve toutefois quelques caractéristiques médiévales. La façade est en crépi, et le toit en croupe comporte des tuiles et des ardoises. Des peintures murales de style Renaissance “assez grossières" ont été découvertes à l'intérieur en 1957 lors de la conversion du bâtiment en appartements. On peut apercevoir la façade arrière du manoir depuis le parc public de Manor Gardens.

Manoir de Gildredge © French Moments

Le manoir de Gildredge © French Moments


Manor Gardens et Gildredge Park

Le parc urbain de Gildredge Park dispose de vastes pelouses idéales pour le sport, les loisirs et les pique-nique, d'une aire de jeux pour les enfants et d'un café. 

Les jardins de Manor Gardens jouxtent le parc et forment une zone plus calme avec une roseraie, des bordures herbacées et des pelouses ombragées.

Manor Gardens © French Moments

Manor Gardens © French Moments

Gildredge Park © French Moments

Les pelouses de Gildredge Park © French Moments


The Hermitage

Il fait partie des nombreuses gloriettes classées d'Eastbourne ! The Hermitage est une structure octogonale de style gothique du 18e siècle qui se trouve sur le vaste terrain de l'ancien manoir de Gilredge. Elle présente un extérieur en crépi sur une maçonnerie de briques et un toit de chaume surmonté d'un épi de faîtage. Les fenêtres de chaque face sont placées dans des ouvertures en ogive.

La gloriette de l'Hermitage © French Moments

La gloriette de l'Hermitage © French Moments


Visite de Eastbourne : pour en savoir plus

Voici quelques sites pour compléter votre visite de la station balnéaire anglaise :

Venir à Eastbourne 

La ville de Eastbourne est reliée à Londres par l'A22. La route A27 suit la côte sud de l'Angleterre vers l'ouest, et relie la station balnéaire à Southampton via Brighton.

  • 100 km de Folkestone (Terminal Eurotunnel) - environ 1h45 de route
  • 20 km de Newhaven (Terminal Ferry) - environ 30 min de route
  • 35 km de Brighton (50 min)
  • 125 km du centre de Londres (2h10)

Poursuivre la visite dans les alentours 

Eastbourne est une excellente base pour explorer les alentours en douceur !

Voici une liste de sites à découvrir dans la région :

  • Le château de Pevensey dont l'origine remonte à l'époque romaine. Un site de l'English Heritage (en savoir plus).
  • Michelham Priory, site d'un ancien prieuré augustin remontant au 13e siècle (en savoir plus).
  • La forêt d'Arlington et "la promenade des jacinthes des bois" (Arlington Bluebell Walk and Farm Trail).
  • Le village de Hersmontceux qui inclut le château éponyme, un Planetarium (Royal Observatory) et le moulin à vent de Windmill Hill Mill.
  • La bouillonnante Brighton, ville universitaire à l'ambiance bon enfant est une destination de weekend irrésistible pour les Londoniens.
  • A l’est de la côte, Hastings est une ville balnéaire en plein essor..
  • Le cap Béveziers (Beachy Head), haut-lieu touristique des alentours
  • La vallée inférieure de la Cuckmere et les paisibles méandres de la rivière.
  • Les impressionnantes falaises des Seven Sisters.
  • La campagne bucolique du Haut Weald.
Beachy Head © French Moments

Les falaises de Beachy Head © French Moments

Vous avez aimé ce que vous avez lu ? Si oui, partagez cet article sur Facebook ou Twitter ! 🙂

Avant de se quitter, voici une épingle pour Pinterest afin de ne pas oublier la visite de cette station balnéaire anglaise !

Eastbourne Pinterest copyright French Moments
A propos de l'auteur

Pierre réside actuellement dans un charmant village du sud-est de l’Angleterre. Son organisation basée au Royaume-Uni, French Moments, promeut la France au public anglophone. Formateur de français en langue étrangère, Pierre est également un créateur de contenu prolifique. Il est auteur de livres culturels et compte plus de 1000 articles de blog à son actif. Pierre est en effet passionné par la découverte de l’Europe, du Kent à la Savoie et de Paris à la Rhénanie !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Transparence : Certains articles et pages du blog peuvent contenir des liens affiliés ou sponsorisés. Si vous planifiez un voyage, l’utilisation de ces liens nous aide à faire fonctionner le site et l’absence de publicité. Il n’y a aucun coût supplémentaire pour vous. Tout ce que vous avez à faire est de cliquer sur le lien et toute réservation que vous faites est automatiquement suivie. Nous vous remercions de votre soutien !

__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"47f73":"Carnation","b168b":"Alabaster","3f001":"Wax Flower","6cb25":"Burnt Sienna","fdf1e":"White","6c62b":"Burnt Sienna"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__
__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"47f73":"Carnation","b168b":"Alabaster","3f001":"Wax Flower","6cb25":"Burnt Sienna","fdf1e":"White","6c62b":"Burnt Sienna"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER ET RECEVEZ L'EBOOK

KENT & SUSSEX : Les plus beaux sites dans le High Weald

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"a2651":{"name":"Main Accent","parent":-1},"0ba8a":{"name":"Accent Low Opacity","parent":"a2651"},"c4e45":{"name":"Accent Medium opacity","parent":"a2651"}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"a2651":{"val":"var(3f001)","hsl":{"h":15,"s":0.99,"l":0.01,"a":1}},"0ba8a":{"val":"rgba(255, 255, 255, 0.08)","hsl_parent_dependency":{"h":13,"l":1.44,"s":0.84}},"c4e45":{"val":"rgba(255, 255, 255, 0.2)","hsl_parent_dependency":{"h":13,"l":1.44,"s":0.84}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"a2651":{"val":"rgb(47, 138, 229)","hsl":{"h":210,"s":0.77,"l":0.54,"a":1}},"0ba8a":{"val":"rgba(47, 138, 229, 0.08)","hsl_parent_dependency":{"h":210,"s":0.77,"l":0.54,"a":0.08}},"c4e45":{"val":"rgba(47, 138, 229, 0.2)","hsl_parent_dependency":{"h":210,"s":0.77,"l":0.54,"a":0.2}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"9bd08":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"9bd08":{"val":"var(--tcb-local-color-a2651)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"9bd08":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
ENVOYEZ-MOI L'EBOOK !
Destination Angleterre Ebook Gratuit
>