Pierre
  • Home
  • Blog
  • High Weald : Découvrez une campagne bucolique

Depuis que nous résidons à Burwash, nous découvrons les différentes appellations de notre région. Au début, c'était assez compliqué. Et puis, on a appris à en connaître les limites : East-Sussex, Sud-Est de l'Angleterre et surtout... le Weald et le High Weald. Ces contrées aux paysages de "Vieille Angleterre" se laissent découvrir au détour d'une petite route sinueuse traversant le bocage et les bois, avant d'atteindre de ravissants villages historiques.

Le High Weald s'étend sur une région autrefois riche en forêts et taillis anciens, interrompue par des zones de landes ouvertes et de petits champs. Cette région naturelle est souvent décrite comme l'un des paysages les plus distinctifs et les plus beaux de Grande-Bretagne.

C'est la raison pour laquelle je vous emmène découvrir ma campagne anglaise, si proche des côtes françaises et belges.

Où se trouve le High Weald ?

Un territoire facilement accessible qui se situe entre Londres et la Manche, reconnu pour ses magnifiques paysages.

Le High Weald (ou Haut-Weald) est la partie centrale d'une région située entre Londres et la Manche : le Weald.

Depuis la côte située immédiatement après Hastings, la région forme un large arc qui s'étend vers l'ouest jusqu'à la ville de Horsham et dont la limite nord s'étend jusqu'au Kent.

Carte du High Weald

Il s’étend sur quatre comtés :

  • le East Sussex (Hastings, Rother, Wealden),
  • le Kent (Ashford, Sevenoaks, Tonbridge and Malling, Tunbridge Wells),
  • le Surrey (Tandridge) et
  • le West Sussex (Crawley, Horsham, Haywards Heath).

Le Haut-Weald est un territoire protégé et reconnu pour la beauté de ses paysages. Il fait d’ailleurs partie de la liste des 49 "Areas of Outstanding Natural Beauty" ou AONB.

Téléchargez la carte montrant les limites du High Weald.

Pour la plupart des gens, même à l'heure actuelle, le Sussex évoque les South Downs ou les stations côtières bien connues. C'est pourquoi le High Weald suscite toujours, dans une certaine mesure, un sentiment d'isolement et de mystère.

High Weald près de Burwash © French Moments

Le bocage anglais près de Burwash © French Moments

Aujourd'hui, le High Weald est un lieu de résidence très prisé, avec un accès facile à Londres et à la côte maritime.

Il présente toujours un environnement incroyablement diversifié où son histoire riche en villes et villages anciens, en manoirs isolés, en vestiges archéologiques, en jardins de renommée mondiale, en forêts restantes et en vues souvent magnifiques, constitue l'un des grands secrets du sud de l'Angleterre.

High Weald - Oast House près de Burwash © French Moments

Une Oast House près de Burwash © French Moments

Le Weald : un pays boisé

Son nom [Weald] est d'origine saxonne et signifie "pays boisé". Il est à ce titre voisin du mot "Wald" en allemand, qui signifie "forêt".

Il suffit de s'enfoncer dans le paysage verdoyant du High Weald pour réaliser que la région est toujours boisée ! Ainsi, le Weald fait partie des territoires  les plus boisés d'Angleterre. J'y reviendrai plus en détail ci-dessous...

Des paysages bucoliques !

Le High Weald est un territoire réputé pour ses paysages bucoliques et ruraux. Il se caractérise par :

  • un paysage rural hérité du moyen-âge qui se classe parmi les mieux conservés en Europe du Nord,
  • une contrée de petits bois (les shaws) et de bocages aux parcelles de formes irrégulières,
  • un espace traversé par de petites routes de campagne noyées dans la verdure,
  • une série de longues crêtes, souvent parallèles, espacées par des vallées étroites et escarpées (les gills ou ghylls).

De plus, les collines du High Weald culminent à 240 m à Crowborough Beacon.

Burwash en été © French Moments

Vue du village de Burwash en été © French Moments

Les fans des romans de Jane Austen (Orgueil et Préjugés) ou de Alan Alexander Milne (Winnie l'Ourson) s'y retrouveront complètement pour l'atmosphère "Vieille Angleterre" qui s'en dégage.

Et pourtant, ce pays rural est si proche de Londres ! Les routes sinueuses se perdent dans les collines arrondies du bocage anglais, parsemées de petits villages et de fermes isolées. Charming !

High Weald près de Burwash © French Moments

Le High Weald dans les environs de Burwash © French Moments

Déjà en 1721, John Dennis décrivait la vue du High Weald dans ses "Lettres originales" comme suit :

[Original en anglais]

I saw a sight that would transport a stoic… 

Beneath us lay, open to our view, all the wilds of Surrey and Sussex together with a greater part of Kent, admirably diversified in every part, woods, fields of corn and pastures everywhere adorned with stately rows of trees.

[Traduction littérale en anglais]

J'ai vu un spectacle qui transporterait un stoïcien...

Sous nos pieds s'étendaient, à notre vue, toutes les étendues sauvages du Surrey et du Sussex, ainsi qu'une grande partie du Kent, admirablement diversifiées en tout point, des bois, des champs de blé et des pâturages partout ornés de rangées d'arbres majestueux.

High Weald en automne © French Moments

Près de Burwash en automne © French Moments

L'histoire du High Weald

Malgré l'apparence d'une campagne apparemment encore dominée par des forêts intactes, le High Weald a connu un passé industriel remarquable. En effet, depuis le début du 16e siècle, son bois était continuellement recherché. Il est ainsi devenu la première région productrice de fonte du pays, jusqu'à ce que des moyens plus efficaces soient trouvés ailleurs. Petit résumé d'histoire pour mieux comprendre la région...

Au commencement était la forêt vierge du Weald

À la fin de l'ère glaciaire, lorsque la masse continentale de l'Europe a commencé à se réchauffer, de grandes forêts ont commencé à apparaître. Du sud de la Grande-Bretagne, elles ont proliféré, de l'autre côté de la Manche, jusqu'en France et en Allemagne. 

Dans le High Weald, cette vaste forêt vierge était presque impénétrable, et seuls les colons les plus courageux migrant vers le nord ont réussi à s'implanter dans la dense canopée des arbres et sur le sol pauvre en nutriments.

Pendant des siècles, la région est simplement devenue une région pionnière composée de petites clairières entre bois et landes.

Alors que les Romains, les Saxons et les Normands se succédaient, les colons du Wealden ont connu des fortunes diverses en fonction de l'avancée ou du recul de la civilisation. Les raisons étaient principalement dues à la pression démographique, aux conditions économiques et aux difficultés de leur environnement.

Même aux 13e et 14e siècles, la région était en partie un vaste territoire couvert d'arbres, dans un état d'isolement physique et culturel par rapport au reste du Sussex et du Kent.

Le développement du High Weald à l'époque Tudor

À partir du début de la période Tudor, deux facteurs principaux ont déclenché une succession de changements dans l'environnement du High Weald.

  • Tout d'abord, le besoin en bois, et en particulier en chêne du Sussex, pour les flottes navales anglaises en pleine expansion et, dans une moindre mesure, pour la construction des habitations.
  • Et deuxièmement, le besoin de combustible pour l'industrie sidérurgique croissante.

Pendant des siècles, les argiles du Wealden ont été exploitées de manière primitive pour le minerai de fer. Ainsi, le fer du Sussex était produit par un procédé simple, mais vers la fin du 15e siècle, ces méthodes ont changé radicalement avec l'introduction du haut fourneau. 

L'utilisation de fours alimentés par les abondantes réserves de bois du High Weald, avec leurs soufflets et les marteaux de forge associés, actionnés par l'énergie hydraulique des cours d'eau endigués dans les profonds ghylls, a transformé de nombreuses parties de la région.

Moulin de Bateman's © French Moments

Le moulin de Bateman's © French Moments

Un foyer sidérurgique

C'est ainsi que les usines sidérurgiques du Sussex sont devenues les principaux producteurs de fonte du pays au cours de la première moitié du 16e siècle.

Le fer était de plus en plus utilisé pour les armes légères, les canons, la construction navale, l’habitat, les plaques de cheminée, etc. Ce n'est qu'avec le développement plus efficace de l'industrie, près des gisements de charbon nouvellement découverts dans d'autres parties du pays, que les fours et les forges du Sussex ont commencé à fermer. Le dernier a s’éteindre était celui d'Ashburnham dans les années 1820.

Les conséquences de l'industrialisation

Les deux principaux effets de cette évolution industrielle ont été les suivants : 

  • l’appauvrissement soudain et généralisé de la couverture forestière en plusieurs endroits du High Weald et 
  • le développement ultérieur des communications, d'abord par l'amélioration des ports et des cours supérieurs des principales rivières du Kent et du Sussex, puis par la construction de nouveaux canaux.

Très lentement, l'environnement du High Weald est sorti de son état d'isolement et de sous-développement. Les méthodes de travail du sol changèrent, on améliora les anciens enclos par le brûlage, le chaulage et le marronnage et les fermes furent modernisées.

Les superficies des champs ont augmenté et le paysage s’est remodelé pour prendre l'aspect que nous connaissons aujourd'hui.

Campagne de Burwash © French Moments

Fin de journée dans la campagne de Burwash © French Moments

Le développement du réseau de transport

Au cours des premières années du 19e siècle, la construction de routes permit d’améliorer le réseau routier. Les anciennes pistes d'argile du High Weald, généralement réduites à un bourbier pendant les saisons des pluies, ont enfin disparu.

Puis l'arrivée finale des chemins de fer a parachevé l’ouverture du High Weald au monde extérieur.

Richard Jeffries, dans son essai The Country-side : Sussex publié en 1889 a merveilleusement décrit l'histoire du Haut-Weald :

[Original en anglais]

The ancient forest land is still wild enough, there is no seeming end to the heath and fern on the ridges or to the woods in the valleys.

These moor-like stretches bear a resemblance to parts of Exmoor.

The oaks that once reached from here to the sea-shore were burned to smelt the iron in the days when Sussex was the great iron land.

For charcoal the vast forests were cut down; it seems strange to think that cannon were once cast – the cannon that won India for us – where now the hops grow and the plough travels slowly, so opposite as they are to the roaring furnace and the ringing hammer.

Burned and blasted by the heat, the ground where the furnaces were still retains the marks of the fire.

But today there is silence; the sunshine lights up the purple heather and the already yellowing fern; the tall and beautiful larches stand graceful in the stillness.

[Traduction littérale en anglais]

Les anciennes terres forestières sont encore assez sauvages, il n'y a pas de fin apparente aux bruyères et aux fougères sur les crêtes ou aux bois dans les vallées.

Ces étendues semblables à des landes ressemblent à certaines parties d'Exmoor.

Les chênes qui s'étendaient autrefois d'ici au bord de la mer étaient brûlés pour fondre le fer à l'époque où le Sussex était le grand pays du fer.

On abattait les vastes forêts pour en faire du charbon de bois ; il semble étrange de penser que l'on fondait autrefois des canons - les canons qui nous ont fait gagner l'Inde - là où aujourd'hui pousse le houblon et où la charrue avance lentement, si opposés qu'ils sont au fourneau rugissant et au marteau retentissant.

Brûlé et dynamité par la chaleur, le sol où se trouvaient les fours porte encore les marques du feu.

Mais aujourd'hui, c'est le silence ; le soleil éclaire la bruyère pourpre et la fougère déjà jaunissante ; les grands et beaux mélèzes se dressent gracieusement dans le silence.

High Weald - Campagne de Burwash © French Moments

La campagne de Burwash © French Moments

De nombreuses forêts !

Le High Weald est également un lieu apprécié des promeneurs. De nombreuses forêts et sous-bois humides contribuent à sa réputation.

Ce n'était pourtant pas toujours le cas. Petit retour dans le passé : aux 17e et 18e siècles, les forêts ont souffert d'intenses défrichements. Le bois était utilisé en tant que matière première ou source d'énergie pour les besoins de l'industrie : chantiers navals, charbon de bois pour les forges, les cristalleries et les briqueteries.

Bois de Burwash © French Moments

Bois de Burwash © French Moments

Le chêne : l'arbre vénérable du High Weald

Lorsqu’on traverse le Haut-Weald, on constate un nombre important de chênes.

Le chêne est synonyme du paysage local où il occupe une place de choix dans les haies, les bois et les taillis. 

Pendant des siècles, on utilisait le chêne pour fournir du bois de construction navale, des poutres pour la construction des maisons, des bardeaux, de l'écorce pour le tannage et des glands pour les porcs.

Dunorlan Park à Royal Tunbridge Wells © French Moments

Dunorlan Park à Royal Tunbridge Wells © French Moments

Au 18e siècle, il fallait jusqu'à deux mille chênes pour construire un seul navire de premier ordre. C'est pourquoi on plantait traditionnellement un nouvel arbre pour chaque arbre abattu, afin de répondre à cette utilisation prolifique au fil des ans.

La forêt aujourd'hui

La région contient toujours un pourcentage extrêmement élevé de forêts, renforcé et complété par de larges bandes de forêts résiduelles (les “shaws”) qui borde le bocage.

De nombreuses vallées du High Weald sont encore couvertes d'arbres à large envergure (souvent des chênes) qui remplissent chaque creux. 

Ainsi, on estime que les forêts couvrent aujourd'hui 23% du territoire. L'une des plus fortes densités de forêt en Grande-Bretagne !

Découvrir le High Weald, c'est entreprendre un voyage, idéalement à pied, le long de ses nombreux sentiers vers un monde de vastes forêts et de sombres étangs silencieux. De temps à autre, des échappées offre une vision brumeuse de la crête lointaine des South Downs.

High Weald près de Burwash © French Moments

Aimée explorant le High Weald près de Burwash © French Moments

Pour vos balades forestières, on notera les massifs forestiers de St Leonards, Dallington, Darwell, Brede High Wood, Beckley Woods, Bedgebury, mais surtout la célèbre Ashdown Forest.

Ces forêts abritent une végétation particulière due à la présence de grès sur son sol. Ainsi, les paysages font la part belle aux landes de bruyère parsemées de pins, bouleaux, fougères, bruyères, châtaigniers. Mais également de hêtres et de chênes...

Bois de Burwash © French Moments

Bruyère dans une forêt du Haut Weald près de Burwash © French Moments

Les bourgades du Haut-Weald

Quelques villes se trouvent sur le territoire du Haut-Weald. On peut mentionner Horsham, Burgess Hill, East Grinstead, Haywards Heath, Tonbridge, Tunbridge Wells et Crowborough.

La contrée abrite de jolis villages ou bourgades. Quelques exemples : Battle, Burwash, Cranbrook, Fletching, Goudhurst, Lamberhurst, Maresfield, Mayfield, Robertsbridge, Tenterden, Winchelsea...

Tenterden © French Moments

Maison à pans de bois à Tenterden © French Moments

L'architecture domestique et villageoise du Weald remonte à plusieurs siècles. La prépondérance de la charpente en bois, du bardage en bois et de la pose de tuiles est très visible dans les villages.

C'est également le long des ruelles des villages que l'on trouve l’une des plus fortes densités de maisons médiévales à pans de bois d’Europe. Les colombages des cottages sont toutefois souvent cachés sous un revêtement de tuiles ou un bardage en bois.

Cimetière de Burwash © French Moments

Le cimetière de l'église de Burwash © French Moments

Le littoral comprend les villes balnéaires de Hastings et Bexhill-on-Sea, ainsi que la cité historique de Rye.

Les sites touristiques majeurs à visiter

Si comme moi, vous aimez les manoirs, les châteaux, les jardins, les ruines romantiques... alors vous allez vous régaler à la découverte du Haut-Weald !

Le patrimoine architectural de la région est particulièrement riche.

Voici quelques idées de sortie :

  • Les ruines de l'abbaye de Battle. Site de la célèbre Bataille de Hastings (1066).
  • Le fantastique château-fort de Bodiam. Un de plus beaux châteaux d'Angleterre.
  • L'Union Mill à Cranbrook. Le plus haut moulin à vent de la région.
  • Le château de Scotney, un des domaines les plus pittoresques de la contrée.
  • Le manoir de Bateman's à Burwash. Ancienne demeure de Kipling, l'auteur du Livre de la Jungle.
  • L'abbaye de Bayham. Des ruines romantiques d'une abbaye fondée en 1207 et dissoute au 16e siècle.
  • Le château de Tonbridge, un des plus anciens châteaux d'Angleterre.
  • Penshurst Place, un grand manoir gothique du 14e siècle.
  • Le château de Hever, forteresse médiévale construite à partir du 13e siècle.
  • Le château de Chiddingstone, un édifice du début du 19e siècle.
  • Hammerwood Park, un manoir étonnant construit en 1792 dans le style Greek Revival.
  • La Priest House à West Hoathly. Le presbytère est une jolie maison à pans de bois datant du 15e siècle.
  • Les jardins de Wakehurst Place. Le manoir de la fin du 16e siècle est agrémenté d'un jardin botanique géré par le Royal Botanic Gardens de Kew.
  • Les jardins de Sheffield Park, un des plus beaux parcs anglais du pays.
  • Le château de Hertsmonceux, un château en brique du 15e siècle. Son domaine a abrité un temps le fameux Observatoire royal de Greenwich.

Ainsi, il n'y a pas de montagnes dans le High Weald, pas de vallées fluviales spectaculaires ni de monuments célèbres. Juste la beauté tranquille de l'une des régions les plus historiques du pays, où l'on trouve encore à profusion des manoirs entourés de douves, des cottages à bardage ou à tuiles, des clochers en bardeaux et les vestiges des anciennes industries du fer ou du verre. 

Brightling © French Moments

La vue sur la Manche depuis le village de Brightling © French Moments

C'est ce patrimoine historique qu'a décrit le grand écrivain et poète anglais Rudyard Kipling dans sa "Chanson de Puck" : 

[Original en anglais]

See you the ferny ride that steals
Into the oak-woods far?
Oh that was whence they hewed the keels
That rolled to Trafalgar.

And mark you where the ivy clings
To Bayharn's mouldering walls?
Oh there we cast the stout railings
That stand around St. Paul's.

See you the dimpled track that runs
All hollow through the wheat?
Oh that was where they hauled the guns
That smote King Philip's fleet.

(Out of the Weald, the secret Weald,
Men sent in ancient years,
The horse-shoes red at Flodden Field,
The arrows at Poitiers!)

See you our little mill that clacks,
So busy by the brook?
She has ground her corn and paid her tax
Ever since Domesday Book.

See you our stilly woods of oak,
And the dread ditch beside?
Oh that was where the Saxons broke
On the day that Harold died.

[Traduction littérale en anglais]

Vois-tu la chevauchée fougueuse qui vole
Dans les chênaies lointaines ?
Oh, c'est de là qu'ils ont taillé les quilles
Qui ont roulé jusqu'à Trafalgar.

Et voyez-vous où le lierre s'accroche
Aux murs en ruine de Bayharn ?
Oh, c'est là que nous avons coulé les solides balustrades
Qui se dressent autour de St. Paul.

Vois-tu la piste à fossettes qui court
Tout en creux à travers le blé ?
Oh c'est là qu'ils ont transporté les canons
Qui ont écrasé la flotte du roi Philippe.

(Au-delà du Weald, le Weald secret,
Des hommes ont envoyés il y a fort longtemps,
Les fers à cheval rouges à Flodden Field,
Les flèches à Poitiers !)

Voyez-vous notre petit moulin qui claque,
Si actif près du ruisseau ?
Il a moulu son blé et payé son impôt
Depuis le livre du Domesday.

Vois-tu notre forêt de chênes,
Et le redoutable fossé à côté ?
Oh, c'est là que les Saxons ont déferlé
Le jour où Harold est mort.

Montez à bord de trains à vapeur !

Kent and East Sussex Line © French Moments

Le Kent and East Sussex Line © French Moments

Les amateurs de trains à vapeur seront comblés ! Le High Weald est traversé par quatre lignes de chemin de fer à vapeur. Elles recréent pour le plaisir des touristes - petits et grands - la merveilleuse atmosphère des trains à vapeur d'autrefois :

En savoir plus sur le High Weald

Pour en savoir plus sur le High Weald, visiter les sites suivants :

Vous avez aimé ce que vous avez lu ? Si oui, partagez cet article sur Facebook ou Twitter ! 🙂

Avant de se quitter, voici une épingle pour Pinterest afin de ne pas oublier le High Weald (ici à Burwash) !

Burwash (Angleterre) pour Pinterest © French Moments
A propos de l'auteur

Pierre réside actuellement dans un charmant village du sud-est de l’Angleterre. Son organisation basée au Royaume-Uni, French Moments, promeut la France au public anglophone. Formateur de français en langue étrangère, Pierre est également un créateur de contenu prolifique. Il est auteur de livres culturels et compte plus de 1000 articles de blog à son actif. Pierre est en effet passionné par la découverte de l’Europe, du Kent à la Savoie et de Paris à la Rhénanie !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Transparence : Certains articles et pages du blog peuvent contenir des liens affiliés ou sponsorisés. Si vous planifiez un voyage, l’utilisation de ces liens nous aide à faire fonctionner le site et l’absence de publicité. Il n’y a aucun coût supplémentaire pour vous. Tout ce que vous avez à faire est de cliquer sur le lien et toute réservation que vous faites est automatiquement suivie. Nous vous remercions de votre soutien !

__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"47f73":"Carnation","b168b":"Alabaster","3f001":"Wax Flower","6cb25":"Burnt Sienna","fdf1e":"White","6c62b":"Burnt Sienna"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__
__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"47f73":"Carnation","b168b":"Alabaster","3f001":"Wax Flower","6cb25":"Burnt Sienna","fdf1e":"White","6c62b":"Burnt Sienna"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER ET RECEVEZ L'EBOOK

KENT & SUSSEX : Les plus beaux sites dans le High Weald

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"a2651":{"name":"Main Accent","parent":-1},"0ba8a":{"name":"Accent Low Opacity","parent":"a2651"},"c4e45":{"name":"Accent Medium opacity","parent":"a2651"}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"a2651":{"val":"var(3f001)","hsl":{"h":15,"s":0.99,"l":0.01,"a":1}},"0ba8a":{"val":"rgba(255, 255, 255, 0.08)","hsl_parent_dependency":{"h":13,"l":1.44,"s":0.84}},"c4e45":{"val":"rgba(255, 255, 255, 0.2)","hsl_parent_dependency":{"h":13,"l":1.44,"s":0.84}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"a2651":{"val":"rgb(47, 138, 229)","hsl":{"h":210,"s":0.77,"l":0.54,"a":1}},"0ba8a":{"val":"rgba(47, 138, 229, 0.08)","hsl_parent_dependency":{"h":210,"s":0.77,"l":0.54,"a":0.08}},"c4e45":{"val":"rgba(47, 138, 229, 0.2)","hsl_parent_dependency":{"h":210,"s":0.77,"l":0.54,"a":0.2}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"9bd08":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"9bd08":{"val":"var(--tcb-local-color-a2651)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"9bd08":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
ENVOYEZ-MOI L'EBOOK !
Destination Angleterre Ebook Gratuit
>